L’homme gâté

28 février 2016

 Prieur de la Marne – Photographe Hervé Dapremont 

L’homme gâté rentre dans une vie.

 Toutes les étapes se succèdent comme tatouées. Le premier contact, un hasard organisé, un lien. Puis les échanges égrainés au fil du temps, évidemment longs et lents, des mails, des sms, des chuchotements, des regards, des morceaux de peau, l’envie d’un dernier verre, le charme opère. Rien de grave, rien d’important, il n’existe pas vraiment. Une respiration entre deux vies cloisonnées, des mondes radicalement opposés. Une faille, d’une noirceur extrême, une peau parsemée de bouts de vie comme le corps de cette femme gourmande, avide de plaisir. Des centaines de questions sans réponse, l’homme gâté prend forme et cette envie incontrôlable qui monte qui déborde qui envahit tout. L’envie d’être une passade, un soupir, une pulsion… Une histoire sans début donc sans fin.
Il existait quelque part un homme gâté sans dieu ni maître, juste des déesses et des maîtresses qui parsemaient sa peau. 
Un jour l’homme gâté beau comme un dieu est devenu mortel dans les yeux d’une femme.
L’homme gâté est enfin amoureux.

[ vous pouvez lire ma contribution dans le coffret « messages personnels »  de Prieur de la Marne chez Alpage records. ]

%d blogueurs aiment cette page :