Mémoires d’un jeune degueulasse 

22 février 2016

 
OD m’envoie des e-mails comme s’il m’éjaculait sur les seins depuis quelques jours.

Je ne connais pas OD, il est un lecteur et il a décidé de m’écrire, qui est-il ? À quoi ressemble-t-il ? Je ne suis même pas sûre que ce soit un homme. 

OD se dit jeune et il écrit très bien, alors je le lis et je suis impatiente chaque jour de recevoir sa semence.

Il en devient presqu’excitant, bien plus que si je recevais des photos d’un visage sur un corps parfait.

Le pouvoir des mots, entre bienveillance et agression. Mon imagination fait le reste.

Tu es bon. Tu es très bon.

%d blogueurs aiment cette page :