Puzzle

2 septembre 2015

 Josh Pence – Photographe Hedi Slimane 

L’Envie

Obnubilante.

J’ai ces idées, ces images, ce désir qui me bouffent le cerveau depuis ce matin, je pense à Lui toutes les deux secondes, à son corps, à son odeur, à sa voix, à son souffle dans mon cou. Il ne faudrait jamais connaître cette sensation, quelques heures d’envie, quelques minutes de plaisir pour deux secondes orgasmiques et des semaines de frustration. Il partagerait mon lit chaque soir qu’évidemment je n’en voudrais pas que je ne le désirerais pas avec autant d’intensité, je ne sais même pas s’il le sait, s’il s’en rend compte. Je freine mes ardeurs par les mots pour éviter de lui faire peur. C’est effrayant le désir il paraît.
Alors je me tais, j’attends, je me consume de l’intérieur.
Je vais finir à ce rythme en combustion spontanée.

Il se passera bien quelque chose avant.

%d blogueurs aiment cette page :