Endorphine mon amour

19 juin 2015

 

Il est tard ou tôt, je ne sais plus ; J’écoute France Info.
Dopamine, ocytocine, endorphine, sérotonine, anandamide, vasopressine… Le sujet est captivant mais j’ai le set d’Agoria qui ne sort plus de mon cerveau. J’ai dormi 3h, j’ai rêvé 2h45, de tes bras, de ta bouche, d’un baiser volé, d’une rose rouge, d’une odeur iodée, de marinière, de Tao, de Pussy Talk, d’un déjeuner, de pastis, de poutargue, de Jacquemus, je ne sais plus… C’était tellement fou. Comme nous.
J’ai envie de m’allonger, loin, de faire l’amour avec Alabama.
What ever i’m your Monroe. 

%d blogueurs aiment cette page :