Les yeux grand fermés

15 avril 2013

Untitled-by-Alison-Brady1 abrady_6

Photographe Alison Brady

Il y a toujours un autre qui se cache derrière celle ou celui à qui vous parlez, surtout durant ces soirées où l’on porte le masque de rigueur. Quelques heures plus tard, se sont les mêmes quelques grammes d’alcool ou autres dans le sang, les regards et les langues se délient. J’aime me poster dans un angle, un recoin et regarder les mutations, les rapprochements, les fausses complicités et les vraies animosités. La plupart ne s’apprécie pas mais ça ne se voit pas. il y a certains regards qui ne mentent pas, le mien m’a trahie souvent. J’ai beaucoup de mal à faire semblant. Alors j’essaie de jouer mon rôle comme les autres, je biaise en évitant de m’épancher. Je porte ce masque, ces accessoires superficiels qui cachent mes joies et mes peines.

J’ai toujours beaucoup d’affection pour ceux qui aiment se cacher en se faisant remarquer, se grimer… Je me vois en eux.

%d blogueurs aiment cette page :