Les yeux grand fermés

15 avril 2013

Untitled-by-Alison-Brady1 abrady_6

Photographe Alison Brady

Il y a toujours un autre qui se cache derrière celle ou celui à qui vous parlez, surtout durant ces soirées où l’on porte le masque de rigueur. Quelques heures plus tard, se sont les mêmes quelques grammes d’alcool ou autres dans le sang, les regards et les langues se délient. J’aime me poster dans un angle, un recoin et regarder les mutations, les rapprochements, les fausses complicités et les vraies animosités. La plupart ne s’apprécie pas mais ça ne se voit pas. il y a certains regards qui ne mentent pas, le mien m’a trahie souvent. J’ai beaucoup de mal à faire semblant. Alors j’essaie de jouer mon rôle comme les autres, je biaise en évitant de m’épancher. Je porte ce masque, ces accessoires superficiels qui cachent mes joies et mes peines.

J’ai toujours beaucoup d’affection pour ceux qui aiment se cacher en se faisant remarquer, se grimer… Je me vois en eux.

Sentimental Road

9 avril 2013

20130409-160229.jpg
Pierrot le fou – Jean Luc Godard – 1965

15 jours que je n’ai quasi aucune nouvelle pourtant il n’a jamais été aussi présent, il n’y a pas un jour où des proches, des moins proches me demandent s’il m’a rappelée. Une rupture, c’est toujours douloureux avec ou sans véritable raison, avec ou sans dispute mais finalement de toutes celles que l’on peut vivre, la dernière semble toujours la plus insurmontable. Il n’y a pas une odeur, un objet, une musique, un endroit, une personne qui ne nous rappelle l’autre. Alors on s’assomme de travail, on revoit des amis, on sort beaucoup, on s’enivre… on comble un vide.

Et puis un petit matin, imbibé de remords et de gin, sans plus aucun amour propre, on craque. Toutes les bonnes résolutions, toute la ferveur que l’on a mise pour résister part en fumée en une seconde.

Le temps d’un sms.

« Qu’est ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire ! Qu’est ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire ! Qu’est ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire ! »

Dreamer

2 avril 2013

cooltreasurestyletrendlife034795 (1)

http://cryingdoesntsolveanything.com

« Je rêve de rencontrer quelqu’un comme moi, ni bon, ni mauvais juste assez superficiel pour apprécier… » Je relis cette phrase écrite il y a plus de trois ans. Rien n’a changé ou plutôt retour à la case départ. Nos vies, nos rencontres, nos liaisons ne sont qu’un éternel recommencement d’année en année pour certains, de semaine en semaine pour d’autres et de nuit en nuit pour les plus chanceux vers minuit, malheureux vers midi le lendemain.

Tout ça me faisait envie parfois peur, ça m’excitait. Aujourd’hui, je pourrais user de mon esprit et de mon corps comme il me chante. Je suis au milieu de la meilleure pâtisserie de la ville mais je n’ai plus faim.

Alors j’écoute des chansons à texte comme on dit et je me surprends à rêver qu’un jour on me défiera en duel.

Ce soir, je fais un vœu.

%d blogueurs aiment cette page :