La femme des uns, sous l’corps des autres

10 janvier 2012

Photographe Frederike Helwig

L’intérêt que peut susciter une femme dépend parfois de son degrés de résistance ou de dédain aux hommes qui la sollicitent.

Je sens depuis quelques semaines, un changement radical des regards féminins qui me considèrent sans doute comme un danger alors que je n’ai jamais été aussi inoffensive. Je vais bientôt être libre, je suis tout de suite moins inaccessible donc moins intéressante peut-être parce qu’ils s’imaginent que je pourrais demander plus d’attention, plus de retour, plus de présence. J’aurais 25 ans peut-être… 30 ans sans doute… 35 ans évidemment. Mais j’en ai bientôt 42 et tu crois vraiment que j’ai envie de repasser les chemises d’un autre homme ?! Après l’avoir fait pendant 15 ans. Ceci est une métaphore, je n’ai jamais repassé.

Je ne veux plus jamais être amoureuse, je ne veux plus jamais vivre avec un homme.

Je veux pleurer le dimanche soir devant un yaourt et une pomme.

La Femme Des Uns Sous Le Corps Des Autres Serge Gainsbourg 

 

%d blogueurs aiment cette page :