Bonheur compliqué

15 novembre 2011

http://desinterested.wordpress.com/

Une de ces journées où j’en veux à la terre entière où la seule chose qui pourrait me faire plaisir n’existera sans doute jamais.

De rêves en désirs, de promesses en attentes. Il n’y a finalement que le rien qui se passe. J’écris des textes insipides pour des hommes qui gagnent 4 fois mon salaire, je commande des manifestations qui font le prix d’un appartement. Je vis dans un monde sans m’en rendre compte puisque je ne pense qu’à être ailleurs, loin, dans cette voiture cabossée. J’ai les mêmes pensées qu’il y a 25 ans quand Pascal a enfoncé sa petite queue à peine dure derrière une dune à Beauduc.

Tu sais moi, je ne demande pas beaucoup, juste être une autre.

C’est ça mon bonheur simple, avoir une vie plus compliquée.

%d blogueurs aiment cette page :