Autarcie

19 avril 2011

Illustrateur JAN HÅKON ROBSON

Je rate tout. J’ai la sensation de ne pas être une bonne maman, une femme aimante ni une maîtresse enthousiaste. Rien ne me va, j’ai atteint la limite pour tout, trop de satisfaction devenue dégoût.

Hier soir, je lui balance mon mal être comme tous les ans à la même période, je lui dis que rien ne va que je veux retrouver ma liberté, il me démontre que j’ai tort. Je me calme en me disant que les vacances en Corse vont me soulager que je prendrai une décision en septembre. Moi qui déteste remettre les choses à plus tard, je ne fais que ça pour ce problème uniquement.

J’ai toujours eu, ce petit dictateur dans ma tête, cette petite fille capricieuse et égoïste qui ne pense qu’à son cul et comment elle va pouvoir le faire bronzer.

J’ai pris la décision de ne plus sortir la nuit quelques temps. On verra bien si ça change quelque chose. Je lui faisais justement remarquer que nos amis divorcés étaient de ceux qui ne sortaient jamais et encore moins séparément. Il a souri.

Finir comme tous ces couples sclérosés ou explosés, je préfère encore passer pour une salope de mère de famille.

%d blogueurs aiment cette page :