Petite Amazone

4 avril 2011

 

Photographe Guilhem Malissen @pornkid

Mon sein droit avait poussé, pas le gauche.

J’ai 12 ans, je ne sais plus très bien pour quelle raison non fondée, la famille avait décidé de m’envoyer en colonie de vacances plutôt que de partir rejoindre mes cousines avec ma petite soeur au village comme tous les étés.

Je me suis donc retrouvée avec des filles et des garçons de mon âge et d’autres plus âgés au milieu de ce paysage qui n’avait rien de mon maquis natal. Tous les soirs je pleurais. Tous les jours, j’angoissais à l’heure de la baignade, mes longs cheveux châtains placés du côté gauche pour cacher ce sein inexistant. Les jours de pluie, j’étais contente, je portais un K-way blanc et les autres m’appelaient « La Blanche » ça me plaisait bien, à l’époque je détestais mon vrai prénom.

Chaque soir, les filles de 14 ans expliquaient à celles de mon âge comme rouler des pelles aux garçons, elles fumaient en cachette et leurs langues avaient le goût du tabac, c’était écoeurant.

Le dernier soir avant le départ, nous avons dormi sur la plage, à la belle étoile, autour du feu de camp chacun mettait en pratique l’entraînement intense de la semaine pour tourner sa langue dans le bon sens.

Pierre a caressé mon sein droit, tripoté mon clitoris, j’ai joui accompagné pour la première fois et la seule chose dont je me souviens vraiment c’est que sa langue n’avait pas du tout le goût du tabac.

Je ne suis plus jamais retournée en colonie.

%d blogueurs aiment cette page :