Duel Perdu

12 mars 2011

Sue perdue dans Manhattan – 1997 

Trois soirs dehors à suivre mes vrais amis puis les faux jusqu’à des heures où le Passe-Temps est encore plein. Plein de gens qui ont en moyenne 15 ans de moins que moi. Il est 3h ou 4h, je suis scotchée contre le mur proche de l’entrée, les jeunes gens qui m’accompagnent ont beaucoup bu, leur peau est fraîche et tendue, à peine un peu de barbe. Je suis au soda depuis une heure, mes yeux me piquent, j’entends un morceau des Smiths. Un petit tour en DeLorean, j’ai 16 ans, the Queen est définitivement morte. Vincent, 24 ans me ramène presque trop timidement à ma voiture. J’embrasse ses joues encore douces en me disant que comme garde du corps, il ferait sourire mes éventuels agresseurs. Je dors 3 heures et ma vie officielle reprend, je ne sais pas comment j’ai fait pour ressortir hier soir, certes ce n’était qu’un dîner entre amis, entourés de gens qui nous ressemblent heureux d’avoir laissé leurs enfants quelques heures à une nounou, je ris, je tiens sur les nerfs. Je rentre après un rapide passage à la Friche pour une énième soirée avec les mêmes et on recommence. Il est un peu plus de 19h, je comate sur mon canapé, cela fait peut-être 15 fois que j’écris un sms, 15 fois que je l’efface.

J’ai pris une décision et j’essaie de m’y tenir. Je commence à regretter d’avoir pris l’initiative de l’inéluctable.

 

%d blogueurs aiment cette page :