Attraction des astres… Attraction désastre

7 mars 2011

Photographe Dr Harold Edgerton

Je ne suis pas celle qui vit dans mon blog. Elle est un personnage qui s’inspire de ma vie.

Quand on lit un blog qui allie fiction et intimité, cela donne aux posts un goût particulier. Un mélange de proximité, d’identification, d’admiration, de curiosité, de voyeurisme, d’attraction et de répulsion aussi… parfois. On se demande toujours qu’elle est la part de réalité dans tout ça. Cette fausse proximité est dérangeante. Difficile d’y trouver un sens. Nous échangeons avec des pseudos dont on ne connait pas le physique. On s’imagine une personnage a base de posts « semi-fictifs » qui construisent un échange obligatoirement faussé. On se retrouve face à un échappatoire virtuel, un fantasme 2.0, un domino qui attend le suivant… Une parenthèse…

Tous ces mots que je reçois me touchent et me font réaliser certaines choses. Il m’arrive aussi que mes mails ne reçoivent pas de réponse,  que je me retrouve face à un mur de silence. Peut-être la monnaie de ma piéce ?! C’est vrai que je ne rends pas toujours à la hauteur de ce que l’on m’offre. J’ai tout simplement peur. Peur, parce que j’ai beaucoup donné au début, ennivrée par la nouveauté, et beaucoup trop de confidences à une personne qui s’est jouée de moi, il y a peu.

Aujourd’hui, j’en suis devenue extrêmement méfiante, le moindre mail, un peu mystérieux qui m’excitait hier me stresse.

Ce que j’aime quand je lis un blog, c’est ce côté en « Live » de l’intimité, le mélange de l’imaginaire et de la sincérité. Malheureusement, ces blogs sont de plus en plus rares et les personnes mal intentionnées toujours aussi actives.

 

%d blogueurs aiment cette page :