Instinct

24 janvier 2011

Artiste Alex Castro

Je n’ai pas quitté mon sweat gris du week-end, pas de sorties noctambules, je me suis contentée d’aller boire du thé chez Celles qui ont la même vie que moi. Entre les phrases banales de mères de famille se glissent quelques insinuations qui nous font sourire. Il y a des choses dont on ne peut pas parler, juste écrire sur un blog sous couvert de l’autofiction. Si un jour je venais à assassiner quelqu’un, vous seriez les premiers informés. Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler de l’homme animal. J’ai vraiment du mal à me positionner dans cette histoire qui n’en est pas une. Il est difficile à apprivoiser, je le sens méfiant. Son comportement est étrange, il alterne sollicitation et silence sans demi-mesure. J’essaie de ne pas trop y prêter attention, de rester à ma place : légère, nue et enthousiaste. Mais il m’arrive comme ce lundi, de m’interroger quand pendant plusieurs jours, j’attends une promesse qui ne vient pas, rien de vital, juste une photo ou une réponse à une question. Je serais menteuse si je vous disais que je n’y pense pas quand il disparaît dans cet intrigant mutisme irl.

Mon cerveau reptilien ne pense qu’à une seule chose, qu’il ne m’échappe pas pour pouvoir un jour le dévorer.

Puis revenir à mon insignifiant quotidien.

%d blogueurs aiment cette page :