Ce blog est en sursis

30 novembre 2010

Aujourd’hui, il y a une heure pour être précise, je caressais la touche delete comme je le fais régulièrement. Mes blogs ne dépassent pas un an d’existence. J’essaie de résister, d’apprendre de mes erreurs, de ne pas les recommencer puisque j’en reviens toujours à créer un espace pour m’épancher sur ma banale vie. Cela fait 4 ans que cela dure, une addiction comme une autre, je ne fume plus, je bois peu, je ne me drogue pas, je baise encore mais toujours avec le même… Vraiment une vie insignifiante, rien au-delà de la rampe de projecteurs. 

A chaque fois que je discute au téléphone plusieurs heures avec elle, nous raccrochons et je suis agacée. Sur le moment, je prends plaisir à échanger mais  au final nous parlons de choses, de personnes que j’essaie d’oublier, ça remue la vase. Ici, les commentaires sont fermés et même si j’apprécie recevoir des mails, j’ai peu de contacts, toujours les mêmes depuis des années, les nouveaux se lassant assez vite , à moins que ce ne soit moi ?!

Finalement, ce blog n’est pas là pour les autres, il n’est là que pour moi. Ce n’est qu’un plaisir égoïste, un plaisir d’exhibitionniste.

Ce soir, je suis tombée sur une série de vidéos, je regardais une femme danser… Au début, elle m’a fait sourire puis elle m’a renvoyée à ma propre image, celle que je vous donne. J’ai pensé à la discussion que j’ai eue tout à l’heure. La vérité n’est pas toujours agréable à entendre. Je n’aime pas ce que j’ai entendu, je n’aime pas ce que l’on pense de moi parce que c’est ce que je pense de la plupart d’entre vous et je me sens encore plus pathétique en me moquant d’elle.

%d blogueurs aiment cette page :