Now or Never

6 août 2010

Photographe Aaron Feaver

Il fait chaud comme ce soir-là, je suis allongée sur mon lit, je pense à un Lui.

J’ai 25 ans, Lui 24. Il est très beau, il a tout. Tout ce qu’une jeune femme comme moi révait. Il est toujours là, à la fois si proche et inaccessible. Il me plait de l’imaginer avec toutes les Autres, celles qu’il prend quand il rentre au petit matin quand on aime la terre entière, quand un cul n’a plus de vague à l’âme. Il y a sa langue chaude qui pénètre sans répis, il y a ses mains aussi aux doigts longs et fins, son majeur inquisiteur. Il y a sa voix, rayée comme un vieux disque d’Elvis Presley. Je me souviens la première fois qu’il a enfoncé sa queue au fond de ma gorge, qu’il a posé ses couilles sur le bout de ma langue. Il chantait.

It’s now or never,
Come hold me tight
Kiss me my darling,
Be mine tonight
Tomorrow will be too late,
It’s now or never
My love wont wait.
%d blogueurs aiment cette page :