Amitiés tamisées

11 octobre 2009

Hier soir c’était un dîner entre amis d’amis, dans un restaurant pour acolytes improvisés.

Autour de la table, des quadras en couple, il y avait les « recomposés », les « depuis toujours » et puis nous.

Les femmes d’un côté, les hommes de l’autre, chaque monde avec ses propres centres d’intérêts du « slim en cuir de la voisine » à « la largeur d’une bite normale ». Les soucis n’existent pas un samedi soir, nous ne partageons que des tapas à la française et du vin blanc. Chacun arbore son sourire de circonstance, des regards complices ponctuent nos conversations superficielles, bien évidemment nous déblatérons sur ceux qui sont absents, ceux qui trompent, ceux qui se disputent, ceux qui sont malades, ceux qui triment, ceux qui sont malheureux, pas nous bien sûr.

Les faux-semblants étaient de sortie, le temps de passer une bonne soirée en regardant le soleil se coucher sur la plage des Catalans.

Quand nous rentrons, la vie des autres redevient la nôtre. Naturellement.

%d blogueurs aiment cette page :